épouseur

épouseur

épouseur [ epuzɶr ] n. m.
XVIIe; espouseor h. XIVe; de épouser
Vieilli ou littér. Celui qui cherche à se marier et fait savoir ses intentions. prétendant. « un riche épouseur s'était présenté pour Gracieuse » (Loti). « C'est [Dom Juan] l'épouseur du genre humain » (Molière) :il promet à toutes les femmes de les épouser.

épouseur nom masculin Littéraire. Celui qui est disposé à épouser et, péjorativement, celui qui est prêt à épouser en vue d'un avantage quelconque : Un épouseur de dot.

⇒ÉPOUSEUR, subst. masc.
Celui qui est disposé à épouser, qui est décidé à se marier (vx). Chercher, trouver, refuser un épouseur. Synon. prétendant. L'intention de M. le comte est de vous donner une dot et un épouseur (SCRIBE, VARNER, Mariage raison, 1826, I, 1, p. 385) :
1. Ce prétendant est-il éconduit, son caractère devient moins sombre, et je la vois presque gaie, jusqu'à ce qu'un autre épouseur se mette sur les rangs.
STENDHAL, Chartreuse, 1839, p. 254.
P. ext. Celui qui épouse, le fiancé. Puis il [le père Maurice] distribua à chacun des invités une petite croix faite d'un bout de ruban bleu traversé d'un autre bout de ruban rose; le rose pour la fiancée, le bleu pour l'épouseur (SAND, Mare au diable, 1846, p. 165).
Péj. Épouseur de dot, d'héritage :
2. Jeune, vous m'avez vue assez fraîche et gentille;
Mais la dot était mince, aussi je restai fille.
Comme tous mes trésors étaient mes seuls appas,
L'amoureux abondait, mais l'épouseur, non pas.
PONSARD, Honn. arg., 1853, II, 7, p. 46.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le synon. épouseux. Allons allons! dit un des jeunes gens qui se trouvaient là, laissons la Josette tranquille. Elle a trouvé un épouseux, ça ne regarde plus personne (SAND, Maîtres sonneurs, 1853, p. 349). Les garçons d'honneur, au son de la musette, conduisent le soir l'épouseux chez sa promise (MENON, LECOTTÉ, Vill. Fr., t. 2, 1954, p. 29). b) Le subst. fém. épouseuse. Les Napolitaines sont les premières épouseuses du monde. Je parle des filles honnêtes (STENDHAL, Journal, t. 4, 1801-18, p. 154).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. XIVe s. espouseor (Chron. de France ds GDF. Suppl. ds DG). Dér. du rad. de épouser; suff. -eur2. Fréq. abs. littér. :15.

épouseur [epuzœʀ] n. m.
ÉTYM. 1665; espouseor, attestation isolée, XIVe; de épouser.
Celui qui cherche à se marier et fait savoir ses intentions. Prétendant. || Jeune fille qui repousse les épouseurs. || Attirer les épouseurs (→ Attirer, cit. 13). — ☑ Loc. prov. C'est un épouseur à toutes mains (Molière, Dom Juan, I, 1), c'est l'épouseur du genre humain (Molière, Dom Juan, II, 4), s'est dit d'un homme qui promet à toutes les femmes de les épouser, pour mieux abuser d'elles.
0 Puis, un jour, un riche épouseur s'était présenté pour Gracieuse et celle-ci, au su de tout le village, l'avait obstinément refusé malgré la volonté de Dolorès.
Loti, Ramuntcho, II, I, p. 206.
REM. 1. Le fém. épouseuse est virtuel.2. On trouve aussi la variante (régionale) épouseux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • épouseur — (é pou zeur) s. m. Celui qui recherche une fille en mariage. •   Théramène était riche et avait du mérite ; il a hérité, il est donc très riche et d un très grand mérite ; voilà toutes les filles en campagne pour l avoir pour épouseur, LA BRUY.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉPOUSEUR — s. m. Celui qui, étant disposé à se marier, est reconnu pour tel. Je ne veux point de galants pour ma fille, je veux un épouseur. Cet homme n a pas l air d un épouseur. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉPOUSEUR — n. m. Celui qui est disposé à se marier et dont les intentions sont connues. Cette jeune fille écarte les épouseurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • campagne — [ kɑ̃paɲ ] n. f. • 1671; campaigne 1535; forme normanno picarde de champagne, bas lat. campania « plaine » I ♦ 1 ♦ Vx Vaste étendue de pays découvert. ⇒ plaine. Une campagne. Mod. Géogr. Paysage rural où les champs ne sont pas clôturés, où il y a …   Encyclopédie Universelle

  • clitoris — [ klitɔris ] n. m. • 1611; gr. kleitoris ♦ Petit organe érectile de la vulve, situé à la jonction de l extrémité supérieure des petites lèvres. Ablation du clitoris. ⇒ excision. Abrév. fam. (1972) CLITO . ● clitoris nom masculin (grec kleitoris)… …   Encyclopédie Universelle

  • épouser — [ epuze ] v. tr. <conjug. : 1> • espuser XIe; lat. pop. °sposare, bas lat. sponsare 1 ♦ Prendre pour époux, épouse; se marier avec. « les films où le milliardaire épouse la cousette ne dominent pas plus le cinéma que les contes où le prince …   Encyclopédie Universelle

  • genre — [ ʒɑ̃r ] n. m. • XIIe « sexe »; lat. genus, generis « origine, naissance » I ♦ Vx Race. Mod. Le genre humain : l ensemble des hommes. ⇒ espèce; humanité. Histoire du genre humain. Ennemi (⇒ misanthrope) , bienfaiteur (⇒ philanthrope) du genre… …   Encyclopédie Universelle

  • hériter — [ erite ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; « rendre héritier » déb. XIIe; bas lat. hereditare → hérédité I ♦ V. tr. ind. Devenir propriétaire (d un bien), titulaire (d un droit) par voie de succession. Hériter d un immeuble, d une immense… …   Encyclopédie Universelle

  • nommer — [ nɔme ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; nomner 980; lat. nominare I ♦ Désigner par un nom. ⇒ appeler. 1 ♦ Distinguer (une personne) par un nom; donner un nom à (qqn). ⇒ dénommer. Ses parents l ont nommé Paul. ⇒ prénommer. « la fille à Cognet …   Encyclopédie Universelle

  • obstinément — [ ɔpstinemɑ̃ ] adv. • 1532; ostinement XIVe; de obstiné ♦ Avec obstination. ⇒ opiniâtrement. Refuser obstinément. ● obstinément adverbe Avec obstination. obstinément adv. D une manière obstinée. ⇒OBSTINÉMENT, adv. A …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»